Africa’s Collective Memory

« Préservation et transmission de la mémoire collective de l’Afrique – Témoignages africains et littérature orale pendant les débuts de l’histoire coloniale »

Première partie : « Contribution à la préservation du patrimoine par des témoins camerounais de l’histoire lors de la naissance du Cameroun moderne de 1884 à 1916 (période de l’Allemagne au Cameroun) et de 1920-1930 (période de la France et de la Grande Bretagne au Cameroun) », 2015-2018

Révolté par l’inexistence des sources historiographiques endogènes dans l’écriture de l’histoire camerounaise, le Pr. Kum’a Ndumbe III, il y a plus de trente ans, réunissait ses collègues enseignants à l’Université de Yaoundé I et mit sur pied un groupe de recherche pluridisciplinaire baptisé « Souvenirs de l’époque allemande au Cameroun » afin d’apporter un éclairage nouveau sur le passé colonial allemand au Cameroun. Cette équipe composée de chercheurs de plusieurs disciplines scientifiques (anthropologues, historiens, linguistes, germanistes, sociologues, etc.) sillonnera le Cameroun tout entier et interviewera les survivants de cette époque afin qu’ils livrent leurs témoignages sur cette période encore douloureuse l’histoire africaine. Au total 176 vieux et vieilles Camerounais(e)s ont été enregistrés dans plus de 20 langues camerounaises. Trente ans plus tard, ces précieuses voix ont été récupérées et sont actuellement transcrites, traduites, et diffusées dans le cadre du projet Collective Memory en partenariat avec la fondation allemande Gerda Henkel Stiftung. Il s’agit d’un projet qui vise à livrer aux Africains et aux Camerounais en particulier, une version endogène de notre histoire, sur la base non plus des sources européennes exclusivement, mais aussi en tenant compte des sources orales de l’intérieur, afin de reconstruire la mémoire collective du Cameroun. Ce projet s’appuie sur trois piliers essentiels :

― Rendre ces archives sonores (120 cassettes) accessibles au public à travers leur transcription, leur traduction, leur publication et leur diffusion.

― Porter à la connaissance du public des textes écrits par les vieux Camerounais, témoins de l’évolution historique du Cameroun dans différents aspects.

― Réhabiliter, digitaliser et vulgariser 300 vieux livres écrits en allemand, français, et anglais, portant sur la naissance du Cameroun moderne et de l’Afrique moderne.

LISA Film Collective Memory, En huite épisodes, Rencontre Internationale de Douala, 2016 

Projet Collective Memory en collaboration avec la Gerda Henkel Stiftung, 2015-2018  

Recherche