Symposium de Vienne 2015

Quand les Anciens parlent ...

Témoignages africains comme sources d’histoire coloniale

Actes du Symposium international de Vienne 21-22 octobre 2015

 

« Quand un ancien parle, rapproche-toi, écoute avec attention, sois patient, prends note avec soin, interroge-le, laisse-le se reposer, reviens le lendemain, fais le pas pour gagner sa confince au fur et à mesure, avec humilité. Attends avec patience, et tu verras les portes qui s’ouvriront devant toi, tu comprendras que tu n’es pas seul, que tu es entouré, que tu es accompagné sur la route de ta vie. Voici l’un des secrets de l’Afrique profonde. »

Nous publions ici un premier débat sur les témoignages de 176 vieux Camerounais qui ont vécu la période coloniale allemande au Cameroun, et interpellons ainsi la mémoire collective camerounaise et africaine. Le débat a eu lieu à Vienne en novembre 2015 avec des professeurs d’université et des diplomates camerounais, allemands, français, autrichiens et ghanéens, et a fii par embrasser le génocide des Hereros et Namas, mais aussi le massacre de Tharoye au Sénégal après la Deuxième Guerre mondiale.

«Quand les anciens parlent…» est une première publication pour éveiller l’attention, lancer le débat et encourager les chercheurs à interroger la mémoire des peuples africains pour la mettre à la disposition de la mémoire de l’humanité. Sortir de la nuit de l’esclavage, sortir de la nuit coloniale, se libérer des chaînes d’autrui et de ses propres chaînes, contribuer à créer un Africain plus équilibré, capable de faire un bond dans l’histoire en véritable partenaire des autres dans le monde, voilà l’intention profonde de nos effrts de recherche scientifiue. Que les débats suscités par ce livre veuillent bien y contribuer.

Recherche